Le forum des Élus de Kraal. Index du Forum
 
 
 
Le forum des Élus de Kraal. Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Le premier oracle

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des Élus de Kraal. Index du Forum -> L'ambassade des terres brûlées [Accès à tous] -> [Section présentation RP] Les Élus de Kraal
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Asharra
Conseil Sanguinaire

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2008
Messages: 64
Origine: Stygien(ne)
Clan: Arbre-Mort

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 18:50 (2008)    Sujet du message: Le premier oracle Répondre en citant

Une nuit sans lune...

un grondement intense fait vibrer la lande désolée, le roulis du tonnerre semble inonder chaque parcelle d'air, suffoquant, oppressant. Un éclair gigantesque viens déchirer la toile sombre du ciel, imprimant sa marque sur ma rétine.

L'espace d'une seconde, il révèle à mes yeux la silhouette torturée d'un arbre mort. Ses branches se tordent en un ballet fait de souffrance et d'agonie. Un enchevêtrement immuable et éternel.

Puis les ténèbres reprennent leur règne.

A travers les râles de l'orage, je perçois un sifflement envoutant, une lancinante mélopée sans note distincte. Un nouvel éclair vient illuminer la nuit et offre à mes yeux un étrange spectacle.

Au pied de l'arbre se dresse un serpent dont les deux extrémités se termines par une gueule rageuse, grande ouverte, offrant à la lumière aveuglante l'éclat de ses crocs acérés. La créature ondule, s'enroule autour du tronc massif, nouant autour de l'écorce son corps souple. Mon ventre se serre et un goût de bile vient envahir ma bouche.

Etre abjecte... Les mots se forment sur ma langue mais ne parviennent à franchir la barrière de mes lèvres. Cette étreinte fait raisonner en moi une colère incompréhensible.

La tempête se fait plus violente, mais ne parvient à couvrir le sifflement entêtant. Le vent s'abat de toutes parts, faisant voler mes cheveux noir en un nuage fou autour de ma tête. Le serpent continue sa lente ascension, s'enroulant autour de chaque branche, bourreau conquérant.

Une larme nait au coin de mon oeil, coule le long de ma joue, éparpillant le khôl sur mon visage. J'ai envie de hurler, de me ruer sur le reptile et de l'arracher de mes faible mains, mais je demeure immobile et muette, totalement impuissante.

Puis un rire éclate, d'abord insidueusement, puis de plus en plus fort. Des mots me parviennent à travers les éclats, mais je n'en saisis pas le sens. Je vois les noeuds de la créature enserrer le tronc noueux, se contracter comme pour l'étouffer. Je vois les branches de l'arbre s'agiter, former une main aux doigts crochus qui se saisissent du corps lové contre son tronc. Je distingue des ombres sur les branches révélées, des formes sans visage, armes à la main. Les griffes de l'arbres sont comme autant de lames acérées, auquelles se joint le métal sombre des silhouettes perchées.

Les griffes s'abattent, les écailles cèdent et laissent échapper un sang noir et épais. le rire devient dément à mesure que l'arbre déchiquète les anneaux qui l'entourent.

Lacéré, écorché, le serpent s'écroule sur les racines, se tortillant vainement, un instant, avant de se raidir pour la dernière fois.

Le vent souffle si fort que la dépouille est chassée de sa couche, emportée comme un vain tas de feuilles mortes.

Je distingue alors au coeur des branches mouvantes la silhouette d'un homme. Il semble sortir du tronc de l'arbre, ne faisant qu'un avec lui. A ses côtés assis sur les branches les plus épaisses, d'autres hommes se tiennent là et semble applaudir, bien qu'ils ne fassent aucun bruit, ils hèlent celui qui se tient en leur centre. L'éclat de l'acier brille dans ses mains, je découvre deux lames massives et torturées commes les branches de l'arbres Il les fait tournoyer, comme pour défier la tempête.

Un éclair plus intense que les autres révèle le visage de l'homme qui trône sur l'arbre. Ses traits ne cessent de changer. il passe d'un masque à l'autre, d'une expression à une autre, d'un sourire conquérant à une grimace de rage. Et ses yeux...

Ils sont braqués sur moi, farouches sauvages, des iris fauves indéchiffrables...

Les traits se figent en un visage... une machoire carrée, le nez marqué par une ancienne blessure, les pommettes saillantes, le crâne nu et le menton fendu d'une barbiche. Son visage s'imprime dans ma rétine, tandis que la bouche forme des mots que je ne parviens à entendre.

Il tend sa main vers moi, comme une invitation, les branches ployant dans ma direction.

Je voudrais m'élancer, rejoindre cet homme, m'installer à ses côtés sur l'arbre mort, mais quelque chose m'entrave.

En baissant les yeux, je découvre avec horreur les anneaux du serpent enroulé autour de mon corps frêle, ses deux têtes entourant mon visage. L'étreinte se fait plus étroite. l'air rare brule mes poumons à mesure que j'essaye d'aspirer à grandes goulées. Les larmes brouillent ma vue, faisant disparaitre la silhouette sur l'arbre.

Un ultime cri s'échappe de ma bouche, libérant le peu d'air que j'ai réussit à inspiré, déchirant le brouhaha. Je libère mes dernières forces alors que ma peau se couvre d'une corne épaisse et grise. Mes mains s'allongent de griffes monstrueuses qui s'enfoncent dans la chair de la créature. Mes cris deviennent rugissements, graves et rocailleux, alors que je lacère le serpent, me couvrant de son sang dont je me repêts...



Je me réveille en sursaut sur ma couche, je frotte mes yeux, éberluée. Mon regard se pose sur l'emblème de Set, maladroitement brodé sur mes draps. Dans un mouvement de colère, j'écarte le tissu grossier, avec le sentiment d'être souillée par ce contact. Perdue, je me raccroche à mon songe, qui se dissout déjà dans les brumes de ma mémoire... Seules les iris fauves demeurent...

...


J'étais jeune servante lorsque je fis ce rêve. Bien avant que mon destin ne me face devenir ce que je suis, femme démon. Bien avant que ma route croise celle de notre Prophète. Mais Kraal avait déjà posé sa marque sur moi... comme il le fait pour tous ces élus.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 6 Déc - 18:50 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des Élus de Kraal. Index du Forum -> L'ambassade des terres brûlées [Accès à tous] -> [Section présentation RP] Les Élus de Kraal Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com